Rechercher
Rechercher

MIR-1W 37mm F2.8

20,00  / Par Jour

Photos non contractuelles

Caution : 200 €

1 en stock

MIR-1W 37mm F2.8

Catégories ,

Description

C’est l’un des objectifs russes légendaires.

Fabriqué sur la base du Flektogon mais modifié par les Russes, cet objectif et d’autres objectifs russes sortis en 1958 ont été récompensés au Salon de Bruxelles par le prestigieux « Grand Prix ».

D’un autre côté, le Mir-1B est très controversé parmi les photographes. Certains le craignent, d’autres le détestent. L’objectif en lui-même est très bien construit. Finition entièrement métallique, peinture de qualité et construction robuste. La qualité de l’image est excellente. L’objectif produit des couleurs très vives avec un grand contraste.

À grande ouverture, sa netteté est acceptable à partir de 5,6 et au-delà, Mir devient pointu. Le bokeh est un peu dur dans les hautes lumières mais c’est le moindre des soucis. Les aberrations chromatiques sont très faibles, voire nulles, mais l’objectif capte facilement les reflets, l’utilisation d’un pare-soleil est donc recommandée.

Il n’y a pas de distorsion. L’objectif est idéal pour photographier l’architecture. Mir est un excellent objectif macro avec tubes d’extension. Pour garder l’élément de lentille saillant à l’avant des rayures et de la poussière, il est préférable d’utiliser un filtre UV. Mir-1b est petit, presque au format de poche. Cet objectif est un petit bijou russe.

1er : réglage de l’ouverture en continu. Il s’agit d’une fonctionnalité absolument géniale, généralement réservée aux objectifs cinéma très chers, mais certains objectifs photo vintage avaient également un réglage de l’ouverture en continu, ce qui est bien meilleur pour une utilisation vidéo et constitue probablement le meilleur moyen d’ajuster l’exposition pendant l’enregistrement sans que cela soit évident. .

2ème : 10 lames d’ouverture. Plus il y a de lames d’ouverture, plus le bokeh est agréable lorsque l’objectif est abaissé. 10 lames d’ouverture offrent un cercle rond sur toute la plage d’ouverture. J’aime généralement baisser mes objectifs d’un cran ou plus pour en tirer les meilleures performances, ce qui signifie souvent compromettre l’apparence du bokeh avec la lame d’ouverture commune aux objectifs vintage à 6. Avec MIR-1, je peux descendre autant que je veux et le bokeh restera bien rond.

3ème : très longue ration de bague de mise au point à 270 degrés. C’est encore une autre fonctionnalité communément réservée aux objectifs cinéma. La plupart des objectifs modernes comme Canon EF ont une portée de mise au point comprise entre 45 et 90 degrés, ce qui rend la mise au point manuelle très pénible, surtout lorsque vous devez suivre un objet en mouvement. Juste un peu de rotation et votre sujet est complètement flou, par contre, faire la mise au point avec MIR-1 est un plaisir absolu. Vous pouvez vraiment régler votre point de mise au point de manière très fluide et avec une grande précision, parfait pour une utilisation vidéo.

Optiquement, le MIR-1 est également un objectif assez spécial. Il possède les reflets les plus étonnants que vous puissiez trouver sur un objectif.

Nos zones de livraison

  • Zone 1 : 30 min
  • Zone 2 :  45 min
  • Zone 3 : 1h
Carte réalisée sur smappen